Léon Woronꜩoff

Notes ponctuelles

Suite de mon chemin de croire

Plutôt que de reprendre l'article “Clarification ſur ce que je crois” pour l'actualiſer, je préfère ajouter ici ce qui c'eſt paſſé depuis l'année paſſée (notez que pour une bonne compréhenſion de cette article-ci, la lecture de l'article ſus-lié eſt un préalable indiſpenſable).

Les canons

En lien avec les différents courants du chriſtianiſme, j'ai, entre autre, traité de la queſtion de la canonicité des différents textes qui compoſes les différentes bibles des différents mouvements. Il faut dire que, c'était alors la queſtion qui me préoccupait le plus étant encore dans une croyance uniquement biblique et non pratique.

Peu après avoir écrit l'article ſus-mentionné, j'ai commencé un deuxième des livres canoniques de l'Égliſe orthodoxe tewahedo éthiopienne, livre qui m'a plutôt déſtabiliſé car, à mon humble avis, il eſt tout à fait juſtifier de le conſidérer comme apocryphe.

Il me ſemble important de rappeler que “le” livre d'Hénoch dit “éthiopien” a été écarté des canons de la bible lors du concile de Laodicée, tout comme, d'ailleurs, tout écris de types révélations, à la différence que les autres écris de révélations ont été réintégré aux canons par la ſuite. Par contre, l'Égliſe orthodoxe tewahedo éthiopienne l'a toujours conſidéré comme canonique. Les autres canons ſpécifique à cette égliſe, par contre, n'ont, (à l'exception de la Prière de Manaſſé) jamais été conſidéré comme canonique par d'autres courants chrétiens.

J'ai mis de côté la lecture de ce livre depuis de nombreux mois, d'abord pour lire un livre important pour préparer un événement important dans ma vie et en ſuite parce que, ce que j'en ai lu m'a ſuffit à, de mon point de vue, diſcréditer l'Égliſe orthodoxe tewahedo éthiopienne.

Bref, au regard de ce que j'en ai dis dans le précédant article et ce que je viens d'écrire, j'ai, en toute ſubjectivité, à redire ſur les choix canoniques d'un peu tout les courants chrétiens.

Début de vie de les égliſes

La Communion des Égliſes orthodoxes

En ſeptembre, j'ai commencé à fréquenter une égliſe orthodoxes.

Si la participation à l'égliſe (en tant que communauté de croyants) était formidable, au fil du temps et avec ma compréhenſion de la théologie orthodoxe, j'ai réaliſé que, pour réſumé, il y a eu un problème dans la chriſtianiſation des gentils, tout du moins celle qui a donné le courant “orthodoxe” du chriſtianiſme. En effet, les premiers chrétiens juifs qui ont chriſtianiſé les hellènes, en voulant ſ'adapter à leur mode de penſé philoſophique ont en fait créé un chriſtianiſme helléniſé.

J'ai donc ceſſé de fréquenter cette égliſe.

Carême et …Pâque

Pour me préparer à Pâques, il m'a ſemblé important de retourner dans une égliſe. Un peu par dépit, je ſuis alors aller dans une égliſe catholique, en me diſant que, au moins, ça me permettrait de me faire une opinion. Et, en gros, il y a des choſes très poſitives et d'autres relativement négatives, mais de mon expérience dans une égliſe orthodoxe, j'ai ſurtout focaliſé ſur le fait que cette égliſe à cauſe de ſon rapport hiſtorique avec les gentils et leurs croyances et ſurtout avec le pouvoir a, à mon humble avis, “dévié” de ſa voie, déjà avec Conſtantin er qui impoſa le dimanche comme jour de repos.

Je me ſuis alors demandé quelles égliſes reſpectaient le ſabbat en dehors de l'Égliſe adventiſte du ſeptième jour dont je ſavais déjà qu'Ellen White (née Ellen Gould Harmon) diſcréditait cette égliſe du fait de la croyance au fait qu'elle était une prophéteſſe alors même que ſes “prophéties” ſe ſont avérées fauſſes. Bien ſûr, il y a un certain arbitraire dans le choix de ce ſujet du reſpect du ſabbat, mais cela me ſemble révélateur d'un certain eſprit chrétien qui, à mon humble avis, eſt la meilleurs voie poſſible.

J'ai alors retenu dans un premier temps le judaïſme meſſianique, j'ai été à un culte de ſabbat et cela ſ'eſt très bien paſſé. Puis, j'ai un peu approfondi leur croyances en liſant une partie de la documentation qui eſt diſponible ſur leur ſite et, là, j'ai eu un doute. Je ſuis alors revenu aux autres égliſes reſpectant le ſabbat et les baptiſtes du ſeptième jour ainſi que l'Égliſe de Dieu (Septième Jour) ont retenus mon attention, mais, aucune de ces égliſes ne ſont préſente en Belgique. Le ſabbat ſuivant, qui était celui de Pâque, je ſuis donc retourné au culte du judaïſme meſſianique. Le culte en lui même m'a donné un éclairage que j'ai trouvé d'une grande juſteſſe ſur l'un des ſujets abordé (ce qui m'a impreſſionné). Après le culte, j'ai parler de mon principal doute avec le paſteur et il a lever celui-ci.

Je penſe donc pourſuivre dans la voie du judaïſme meſſianique, prendre le temps de me forger un avis ſur ce choix et en ſuite demander le baptême.

Signaler une erreur

Pour me ſignaler les fautes (orthographe, grammaire, conjugaiſon, typographie, …) que je peux faire, veuillez me contacter plutôt que de faire un commentaire. Je vous en remercie d'avance.

Commentaire(s)

Il n'y a actuellement aucun commentaire.

Commenter

À lire au minimum avant d'envoyer un commentaire pour le faire en connaiſſance de cauſe: ce qui ſert de règlement d'ordre intérieur.

Envoyer un commentaire

Rétro-lien

Adreſſe de rétro-lien de ce billet (notez que certain moteur de journal extime informe d'une erreur comme par exemple le fait que cette adreſſe n'eſt nullement une adreſſe de rétro-lien, mais c'en eſt bien une et le rétro-lien ſe fait de toute façon).