Léon Woronꜩoff

Notes ponctuelles

Liens externes

J' ai découvert par haſard external comme contenu de l' attribut rel et je me ſuis dis, mais quel bonne alternative à class="external" ou autres class permettant de ſtyler les liens externes. Je fais alors des recherches pour voir quel pourrait être, en dehors de la pure ſémantique et de cette utiliſation ſtyliſtique, l' utilité pratique de rel="external". Je me rend compte alors que external eſt remit en cauſe comme contenu de l' attribut rel au motif que certains eſprits tordus ſ' en ſervent pour ouvrir une nouvelle fenêtre, l' attribut target="_blank" étant devenu obſolète juſtement pour éviter ce genre de comportement et donc, ces eſprits tordus voulant un code valide mais avoir ce genre de comportement — c' eſt ça qui eſt tordu, ſ' il veulent un ſite fait à l' ancienne, qu' ils utiliſent un ancien type de document et ſ' ils veulent utiliſer également de nouvelles baliſes mais utiliſer un comportement obſolète alors qu' ils laiſſent tomber l' idée d' avoir des pages valide, c' eſt un choix, mais vouloir valider à tout prix au point d' en tordre ſon code, c' eſt n' importe quoi —, ils utiliſent un langage de programmation côté client pour ouvrir une nouvelle fenêtre pour les liens où l' élément a contient comme attribut rel="external". Par ailleurs, je ne trouve nul autres utilités pratiques, il n' y a donc aucune utilité directe, mais bien une utilité indirecte bonne mais diſpenſable (j' y reviendrai) et une mauvaiſe.

Rappelons qu' un élément ou un attribut d' un des langages à éléments hypertextes ne néceſſite aucune utilité immédiate (et encore moins d' avoir une utilité forcément directe), l' utilité peut toujours venir par la ſuite, un élément ou un attribut d' un tel langage permet de décrire pour un programme qui va l' interpréter le contenu en fonction de ces éléments et attributs, ſon but eſt donc, à la baſe, ſémantique; il n' eſt nullement queſtion d' en définir abſolument l' utilité, bien ſûr, les ſpécification définiſſent l' interprétation dans un navigateur, mais il y a par exemple l' élément meta avec l' attribut name="robots" dont l' attribut content peut contenir archive ou noarchive, index ou noindex et encore follow ou nofollow qui ne ſert en rien aux navigateur, mais bien aux moteurs de recherches.

À propos de nofollow, je me ſuis rappeler de toute la polémique au ſujet de rel="nofollow" inventé par de gros moteurs de recherches en vue de déprécier le claſſement de commentaire non déſiré ſur les “cyber-carnets” — comme on dit au Québec — (ces commentaires ayant uniquement pour but d' augmenter le claſſement dans les moteurs de recherches), j' étais alors purement et ſimplement contre nofollow comme contenu de l' attribut rel, mais cette hiſtoire m' a fait découvrir que rel="nofollow" (et donc, en tout logique également rel="follow", quoi que celui-ci n' eſt, hélas et tout du moins, non reconnu par les moteurs de recherches) peut être très utile ſi on le conçoit comme une individualiſation de meta name="robots" content="nofollow" — je n' ai mit ni <, ni > pour éviter d' avoir à choiſir une formulation étendue ou non du langage à élément hypertexte —, en effet, le fait de pouvoir mettre cet attribut avec un tel contenu à chaque éléments a voire à chaque éléments link permet d' indiquer aux moteurs de recherches de ſuivre ou non tel ou tel lien. par exemple:

<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01//EN" "http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd"> <html> <head> <meta charset="utf-8"> <meta name="robots" content="noarchive,index,nofollow"> <title>Index</title> </head> <body> <h1>Pages index</h1> <ul> <li><a href="presentation.htm" rel="follow">The preſentation of this webſite</a>,</li> <li><a href="deep_web_page.htm" rel="nofollow">The page hidden to web crawler and ſo to the ſearch engine</a>,</li> <li><a href="all_content_page.htm" rel="follow">The very long page (becauſe I can' t help making ſhort ſentences 😉) with all the important content to index in the ſearch engines</a>.</li> </ul> </body> </html>

Pour ce code, je ſuis partit d' une optique paranoïaque (tout en ſachant que ce ſerait naïf, mais j' y reviendrai), l' idée eſt d' avoir un élément meta indiquant de ne ſuivre aucun lien et en ſuite d' indiquer les liens qu' il faut quand même ſuivre, comme ça, les moteurs de recherches ne connaiſſant nullement rel="follow" ne ſuivrai (théoriquement) aucun liens, ce qui inclut celui qu' il ne faudrait en aucun cas ſuivre, en ſuite, pour ce dernier (et c' eſt là que c' eſt paranoïaque), j' ai ajouté un rel="nofollow" au lien qu' il ne faut en aucun cas ſuivre car je veux le cacher aux moteurs de recherches.

Comme je l' ai dit, tout cela eſt très naïf puiſque rien ne garanti qu' un moteur de recherche à l' honnêteté de reſpecter de tels codes, ſi vous voulez que des pages ſoit vraiment dans ce que l' on nomme le “réſeau profond”, il faut tout ſimplement refuſer de les lier et ne donner les liens que de façon privée (en évitant les adreſſe de courriers électroniques appartenant à de gros groupes commerciaux).

Après avoir lu une grande partie de la documentation me permettant d' écrire ce qui précède, fermement décidé à utiliſer rel="external" au lieux de class="external", je conſtate qu' en fait, j' utiliſe déjà une autre façon de faire (ce qui m' était complètement ſortit de l' eſprit) qui eſt tout auſſi bien que ne le ſerait la méthode ſuſmentionnée, à ſavoir les ſélecteurs de feuille de ſtyle en caſcade ſuivant (contenant un ſtyle qui permet de différencier les liens externe des liens internes):

a[href^="http://"]::after, a[href^="https://"]::after

Par facilité, j' ai laiſſé les choſes tel quel, de toute façon, cette méthode ou celle du rel="external", pour moi, c' eſt du pareil au même.

Mais, pour d' autres, cette dernière méthode pourrait ſ' avérer très pertinente, en effet, pour les ſites utiliſant pluſieurs ſous-domaines, voire à pluſieurs noms de domaines, le ſélecteur ſuſmentionné ne conviendrait nullement, dés lors, rel="external" prendrait tout ſon ſens, permettant non ſeulement de ſtyler les liens, mais également de diſtinguer ſémantiquement où ſont les limites de ſon ſite (ce qui, dans le cas des ſous-domaines pourrait ſe réſoudre par le fait que le nom de domaine eſt le même, encore que, un même nom de domaine peut contenir différents ſites, mais pour le cas des ſites à pluſieurs nom de domaines, ce ſerait des plus pertinent).

Signaler une erreur

Pour me ſignaler les fautes (orthographe, grammaire, conjugaiſon, typographie, …) que je peux faire, veuillez me contacter plutôt que de faire un commentaire. Je vous en remercie d' avance.

Commentaire(s)

Il n' y a actuellement aucun commentaire.

Commenter

À lire au minimum avant d' envoyer un commentaire pour le faire en connaiſſance de cauſe: ce qui ſert de règlement d' ordre intérieur.

Envoyer un commentaire

Rétro-lien

Adreſſe de rétro-lien de ce billet (notez que certain moteur de journal extime informe d' une erreur comme par exemple le fait que cette adreſſe n' eſt nullement une adreſſe de rétro-lien, mais c' en eſt bien une et le rétro-lien ſe fait de toute façon).