Léon Woronꜩoff

Notes ponctuelles

Démyſtification de l'art

Il n'y a rien d'exceptionnel à être un artiſte, les artiſtes ne ſont qᵫ des êtres humains, il n'y a lieu de les ſacraliſer.

Ceſſez de ſureſtimer l'art, l'art peut être élevé, certes, mais, il peut très bien être ſans intérêt.

Les myſtificateurs de l'art, les acteurs de la ſociété du ſpectacle prétendent hypocritement qᵫ tel "grand artiſte eſt exceptionnel, il a tant de talent, il eſt formidable, …".

Mais, qu'eſt-ce donc qᵫ le "grand art"?

L'art reconnu par un grand nombre de gens, rien de plus, et ſurtout, rien de plus qᵫ l'art.

Il eſt formidable, exceptionnel?

Non, il eſt juſte médiatiſé.

Il a du talent?

Peut-être, et alors, peu importe, l'art ne ſe réſume nullement ꜷ talent, le talent, c'eſt le degré d'affinité qu'on a à créer de l'art.

Par ailleurs, qᵫ l'art ſoit une marchandiſe ou non n'a ꜷcune importance!

Bref, le talent comme la marchandiſation de l'art n'ont ꜷcune importance!

L'art ne ſe voit forcément ꜷ premier coup d'œil, il ne ſe voit non plus par n'importe qui, parfois, ſeul l'artiſte le voit, j'enviſage même la poſſibilité qᵫ parfois, perſonne ne le voit.

L'art qui ſe voit ꜷ premier coup d'œil ne ſe verrait non ſans un certain conditionnement.

La définition de l'art dans les dictionnaires conditionne les gens de par ſon précepte liant impérativement l'art à l'eſthétiqᵫ. Ce ne ſont jamais qᵫ d'ꜷtres inconſciences collectives, d'ꜷtres ſlogans, d'ꜷtres bouches à oreille ou qᵫ ſais-je qui nous conditionnent à conſidérer qᵫ telle choſe eſt de l'art et telle ꜷtre ne l'eſt ꜷcunement.

Signaler une erreur

Pour me ſignaler les fautes (orthographe, grammaire, conjugaiſon, typographie, …) que je peux faire, veuillez me contacter plutôt que de faire un commentaire. Je vous en remercie d'avance.

Commentaire(s)

L'art ſe reconnaît par ſa fonction. Il dépaſſe les définitions et le regard du "public". Si une œuvre permet d'aller ꜷ-delà de nos limites humaines, tranſcendant notre condition mortelle*, alors je penſe qu'on peut lui accorder l'étiqᵫtte "œuvre d'art".

Aujourd'hui, ſi le terme "artiſte" a ceſſé d'être un gage d'exception, c'eſt plus par la fꜷte des médias qᵫ des artiſtes eux-mêmes. Il exiſte encore de vrais artiſtes, ce ſont ceux qui nous touchent et ſervent l'élévation ſpiritᵫlle de l'humanité.

La définition de l'art eſt un problème tellement débattu depuis des ſiècles (et encore plus ces dernières décennies) qu'on peut difficilement réſumer le ſujet en qᵫlqᵫs lignes ☺.

Par Vicomte Raf.

À poſteriori, cette idée me paraît ſans fondement.

Je ne crois en rien qu'être un artiſte ſoit exceptionnel, l'exception ſe ſitᵫ plus ꜷ niveꜷ de la reconnaiſſance (c'était d'ailleurs, en ſubſtance, le propos de ce billet). Effectivement les médias ont nivelé vers le bas le ſtatut d'artiſte reconnu, ce n'eſt pour ꜷtant qu'il y a plus ou moins de "vrais artiſtes"; d'ailleurs, ſelon la définition du "vrai artiſte" ſuſmentionnée (qᵫ je reformulerais comme ſuis: un artiſte reconnu par le publiqᵫ, qui émeut et a un diſcourt entraînant un nivellement vers le hꜷt), il y ꜷrait plutôt plus de "vrais artiſtes" qu'avant car les médiaʦ mettent ꜷſſi en avant des "vrais artiſtes" et qᵫ donc, il y a plus d'artiſtes qui touchent et "ſervent l'élévation ſpiritᵫlle de l'humanité".

Par ailleurs, je ne penſe nullement qᵫ l'art ait en ſoi une fonction.

Pour le reſte, je ne peux qu'être d'accord avec vous cher Vicomte.

*: ou "tranſcendante et de notre condition mortelle", je ne ſais trop comment corriger la fꜷte de frappe d'origine.

Par Léon Woronꜩoff.

Commenter

À lire au minimum avant d'envoyer un commentaire pour le faire en connaiſſance de cauſe: ce qui ſert de règlement d'ordre intérieur.

Envoyer un commentaire

Rétro-lien

Adreſſe de rétro-lien de ce billet (notez que certain moteur de journal extime informe d'une erreur comme par exemple le fait que cette adreſſe n'eſt nullement une adreſſe de rétro-lien, mais c'en eſt bien une et le rétro-lien ſe fait de toute façon).